Events

Le système solaire du Centre d’agriculture Saint-Barnabas de Terrier-Rouge vandalisé

todayJuly 9, 2023 1

Background
share close

Le Nouvellliste publié le 7 juillet 2023 – Le système solaire du Centre d’agriculture Saint-Barnabas, composé d’une dizaine de panneaux et qui se trouve à l’entrée ouest de la ville de Terrier-Rouge, a été saccagé dans la nuit du dimanche 2 au lundi 3 juillet 2023. Les responsables dénoncent cet acte et se disent préoccupés.

Au cours d’une entrevue réalisée le mardi 4 juillet 2023, le directeur du Centre d’agriculture Saint-Barnabas de Terrier-Rouge (CASB), le père Jabnel Espérance, a confirmé la vandalisation du système solaire qui fournit principalement l’énergie nécessaire aux systèmes d’irrigation des parcelles expérimentales mises à la disposition des techniciens et étudiants de cette entité éducative et du Centre rural de développement Durable de Terrier-Rouge (CRDDT) situé au même local.

« C’est vraiment une triste situation pour l’institution. Ce système était un don de CASB support Group (CSG) et de Food for the Poor. Il avait coûté environ 15 000 dollars américains », a indiqué le père Jabnel Espérance qui demande aux autorités de voler au secours du CASB.

Établi sur une surface de 30 hectares, le CASB est une institution de l’Église  épiscopale d’Haïti vieille de 39 ans, œuvrant dans le développement communautaire et national. Considérée comme une référence en matière de formation de techniciens agricoles, cette école a déjà formé 36 promotions de professionnels agricoles issus de tous les départements du pays, particulièrement le grand Nord d’Haïti.

« La vandalisation de notre système solaire constitue un véritable coup de massue donné à cette institution qui tente de se renouveler et se moderniser en vue de contribuer à renforcer les compétences de nos étudiants et mieux former les agriculteurs, a reconnu le père Espérance. Ce vol perpétré sur notre espace met en péril les divers projets sur lesquels nous travaillons actuellement et qui sont en perspective avec nos partenaires, dont CSG & Faith in Action . Citons, entre autres, des parcelles d’expérimentation et de démonstration, parcelles fourragères, pépinières d’essence forestières et fruitières, élevage d’abeilles, élevage de poulets, bassins piscicoles…,» a ajouté le père.

« Les ravisseurs qui ont emporté nos panneaux solaires n’ont pas fait que priver l’institution de sa principale source d’énergie, entraver nos efforts de modernisation et d’autonomie, mais envoie également un signal néfaste. Nous devons penser à renforcer la sécurité dans le Nord-Est, particulièrement à Terrier-Rouge et les zones avoisinantes où de récurrents cas de vol, d’intimidation, de vandalisme ne cessent de se répéte r», a  renchéri le père Jabnel Espérance.

Parallèlement, certains étudiants questionnés sur cette situation ont condamné cette action. Ils ont profité pour s’adresser au gouvernement haïtien, notamment le Premier ministre Ariel Henry, pour lui réclamer son support financier en vue de doter à nouveau le CASB d’un système solaire hautement sécurisé. « Nous voulons également une police plus rapprochée et active dans la recherche des bandits, des fauteurs de troubles de tout acabit. Nous ne pouvons plus continuer à accepter que le Nord-Est et plus précisément Terrier-Rouge, soit le terrain de jeu du banditisme naissant dans le département. La mairie, la police, entendez-vous pour poser les pions devant mettre fin à ces actes et les prévenir», réclament-ils.

Par Valéry Félix
07 juillet 2023 | Lecture : 2 min

Written by: admin

Rate it

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%